Jean Pierre Ceton
romans

LE BLOG DATE : notes des jours, chaque jour, parfois ou presque...

2018  //   2017  // 2016 // 2015 // 2014 // 2013  // 2012  // 2011 // 2010 // 2009 // 2-08 // 1-08 // 2-07 // 1-07 // COMP'ACT 06

m'écrire


19 mai 20169

Honte à la cheffe de l’extrême droite française qui a participé à une grande réunion populiste à Milan avec le chef de la Ligue italienne aux tendances néo-fascistes et racistes...


18 mai 2019

Iran : «Le vélo est interdit aux femmes mais aujourd'hui j'ai décidé de le ressortir et sans foulard sur la tête» @Melika160592... Nouvelles lois incluant l'interdiction faite aux hommes de regarder les femmes durant le mois du Ramadan... Université de Téhéran, 13 mai 2019, les étudiants protestent contre le voile obligatoire (L'important).



15 mai 2019

La session mensuelle au Parlement de Strasbourg implique des transports monstrueus de dossiers, constitués de quantités de documents papiers en tous genres qu'il faudrait d'urgence entièrement numériser, ce qui réduirait le tonnage du va-et-vient Bruxelles/Strasbourg et surtout disrupterait ce parlement devenant une maison sans papier pour sauver les forêts !

La plus grande spécialiste mondiale des perturbateurs hormonaux recommande d'éteindre les ordinateurs la nuit à cause des retardateurs de flamme. Dénonce les risques de ces perturbateurs pour le développement du cerveau des enfants pas nés ou en bas âge, alerte sur la diminution du QI, la multiplication des cancers, l'augmentation des diabètes 2 et même de l'obésité ! Elle dit qu'elle en perd le sommeil.
Mais ne semble pas s'inquiéter de l'inflammation auto immune à l’origine de pas mal de ''maladies'' contemporaines?

La métaphore du bus. Le monde est négatif en ce moment, contre tout. Même dans le bus les gens ne veulent pas avancer alors qu'il y a de la place au fond. Curieusement dans ce nouveau bus qui comporte deux voitures, les gens restent compressés dans la première voiture tandis que au fond de la seconde le couloir est vide.

14 mai 2019

« Dans cette époque sinistre », dit l'humoriste Blanche Gardin. on a besoin des humoristes pour faire rire les spectateurs à qui elle devrait préciser quelles époques n'étaient pas sinistres si celles-ci l'est !

"May you live in interesting times" (Puissiez-vous vivre une époque intéressante), c'est le thème de la 58ème édition de Biennale d'art contemporain de Venise. Est-ce que c'est un souhait, un constat et/ou un regret que cela ne soit pas le cas ? Ce pourrait être une invitation à la vivre comme telle cette époque effectivement intéressante.

Le « grand effacement » est à ajouter à la liste des « grands » en ment, remplacement, effondrement, dépassement, retournement, accablement...


11 mai 2019

« On vous ment ! » Une déclaration qui commence comme ça, en l'occurrence contre l'Europe, est à fuir. Censée donc s'adresser à des pauvres gens qui ne le savent pas qu'on leur ment, de la part de quelqu'un qui le saurait !

Ce jour-là, une personne m'a dit qu'il y avait un mauvais climat à Paris. Pas de la froidure dont elle parlait. Non, vous ne trouvez pas ? Je ressentais moi un mauvais climat sur les chaines de télés permanentes où les gens parlent en fonction de leur appartenance à un parti d'opposition ou pas. Étant entendu qu'entre oppositions, même d'accord contre le gouvernement, ils se dézinguent avec une violence verbale montante. En fin d'après midi j'ai pu constater que les casseurs n'avaient pas saccagé le restaurant Hippotamus, ni la brasserie La Rotonde, rondement protégée. J'ai juste vu une vitrine défoncée de compagnie d 'assurances, au café Le Sélect, un chef de rang m'a chuchoté qu'ils n'avaient cassé qu'une vitre...


10 mai 2019

Les pays de l’UE ont réduit de 2,5% leurs émissions de CO2 en 2018 (- 3,5% en France) et la consommation intérieure brute d’énergie de l’UE est tombée en 2015 sous son niveau de 1990 (AFP).
Mais ce que claironnent les medias à tous bulletins et toutes ''unes'' c'est le Jour du dépassement dont pourtant le calcul est contesté, son objectif étant de sensibiliser l’opinion publique même avec des raccourcis douteux. Ce jour arrive de plus en plus tôt, si ça continue il va passer au 31 décembre précédent !



7 mai 2019

Le déclin de la nature est une voie tracée depuis les préceptes bibliques du « croissez et multipliez ». L'humain a colonisé la terre sur la division du monde entre nuisible et utile pour lui. Il n' a d’ailleurs pas fait que la détruire, il en a fait pour partie un jardin d'agrément avec jamais autant de livres, de bibliothèques, de musées, d’universités, d’architectures merveilleuses etc. Des réserves de la vie sauvage également.

Ce que ne voient pas les chroniqueurs de clichés, sauf à voir les signes de l'effondrement de notre civilisation, c'est la révolution féminine, mentale, numérique qui imprègne notre époque au-delà des péripéties habituelles du monde.
Bien sûr la peur de la catastrophe écologique occulte ces révolutions. Se rendre compte qu'elle a remplacé celle de la guerre atomique ou, plus tôt, celle du péril jaune...
Bien sûr la fracture sociale les occulte aussi. Elle était bien pire il y a un siècle, la nouveauté est qu'elle est devenue insupportable, y compris pour les privilégiés !

L'Europe a mauvaise presse. Les médias se font les porte-voix des clichés populaires. « Elle ne sert à rien, elle est techno-bureaucratique » jusqu’à des contre-sens, par exemple sur sa règle de la « concurrence libre et non faussée » qui est jugée négativement comme dangereusement ultralibérale, alors qu'il s'agit de protéger les plus faibles des entreprises face au conglomérats.

6 mai 2019

Nouveau rapport sur la biodiversité à la mode du GIEC, même méthode, même organisation et reprise des mêmes arguments: Il est peut-être déjà trop tard ou au contraire on peut encore agir. «Si rien n'est fait... près d'un million d'espèces pourraient disparaitre dans les prochaines décennies ».
Ce serait la 6e extinction de masse qui aurait commencé il y a 13 000 ans, désormais confondue avec les conséquences du réchauffement climatique des années 1950/2019. Les taux d’extinction étaient déjà très élevés dans [les années] 1 500 (Elizabeth Kolbert, La Sixième Extinction). « 25% des quelques 100 000 espèces passées en revue par l'UICN sont classées en danger d'extinction, 872 se sont éteintes depuis 500 ans (Le Matin 4/5/19). Intégrer l’assèchement historique des marais qui couvraient une large partie des terres...
L'annonce de cette 6e extinction massive revient régulièrement dans le discours, parfois de façon anodine, en tout cas comme si c'était la première vérité des quatre bien connues ! Validée par qui ? En tout cas par le titre de ce livre de Kolbert primé Pulitzer.


4 mai 2019

Une « bonne épouse et mère avisée... c’est quelque chose de très important dans la société japonaise », explique une historienne, comme si c'était une information alors qu'il en est ainsi dans toutes les sociétés traditionnelles, et qu'il en a été ainsi dans toutes celles qui ne le sont plus !

L'expression « pas à la hauteur des enjeux » tourne beaucoup dans le discours politicien, en général pour dire que de toute façon la politique de l'exécutif, le programme des candidats etc, sont nettement insuffisants, voire sans valeur.

Une bande de mauvais prophètes se sont réunis la semaine dernière au Cirque d'hiver. Il n'étaient pas tous là, il en manquait certains, mais c'était étonnamment représentatif de ce que l'édition promeut, la presse vante et le lectorat absorbe !


29 avril 2019

Le brulot anti-Macron de Juan Branco, Crépuscule, est une attaque en règle contre l'élite qui l'a soutenu, et que l'auteur a côtoyé durant son cursus. C'est aussi un méchant règlement de comptes à l'égard d'un ancien collègue de l’École alsacienne, devenu secrétaire d'état à la jeunesse.
La presse parle de succès d'édition, qui surfe sur la détestation de Macron, pour justifier qu'elle parle du livre. L'auteur, proche des ''insoumis'', indique en avoir vendu 60 000 exemplaires, tout en colportant sur tous médias que ceux-ci le censurent.
Au bout du livre qui se lit en diagonale, on n'arrive pas à croire que ce monde soit vraiment comme ça, surtout on ne s'explique pas pourquoi cet avocat prolixe en a une pareille perception ?


28 avril 2019

«Avec l’avancée des populismes, nous allons droit à l'arrivée au pouvoir de l’extrême droite en France», prédit un écrivain consacré, grand répétiteur de clichés.
Bien sûr on peut toujours la craindre si on est contre. Se rappeler cependant que le parti communiste a obtenu jusqu' à 25 % des voix en 1956 et même 28 % aux législatives de 1946, sans jamais arriver au pouvoir, sauf par une petite participation ministérielle sous de Gaulle et puis avec Mitterrand qui de ce fait l'a réduit à moins de 5%.

Action de guerre ou de paix ? La décision du président russe de faciliter la délivrance de passeports russes à tous les Ukrainiens est une nouvelle fracassante. Il avait d'abord été question que ce soit seulement pour les territoires de l'est déjà séparés, et non pour l'Ukraine entière que manifestement il voudrait donc mettre sous sa domination à défaut de l'annexer.
Du coup l'Ukraine, qui n'accepte pas la double nationalité, pourrait voir une partie de sa population lui échapper de l’intérieur.


25 avril 2019

Dans ce supermarché de livres, partout il y a écrit « Recherche des meilleures ventes ». En quoi cela peut être un argument d’achat pour le visiteur lecteur de trouver le livre qui se vend le mieux, sauf s'il s'agissait d'un concours de type œufs de pâques ou 1er avril?
Car que trouve-t-on dans une liste dite ''top des meilleures ventes'', le Hugo de Notre-Dame de Paris, la Bible, une auteure américaine de livres séries, un français dont on dit qu'il vend à millions...
Je ressens qu'il s'agit là d'un système mené vers son terme par une édition recherchant en effet frénétiquement les meilleures ventes. On assiste ici à la fin de quelque chose, la littérature sous cette forme-là est en voie de disparition. C'est un marché qui tourne à plein régime de supposés best selleurs, ou plutôt à vide, de plus en plus à vide.


23 avril 2019

Pour les occidentaux, la première urgence d'agir « pour le climat » serait donc de traiter leurs déchets dont on peut apercevoir la réalité encombrante maintenant que la Chine ne veut plus les traiter.
Beaucoup n’imaginait pas qu'ainsi des milliers de tonnes de déchets faisaient route vers la Chine pour y être recyclés, le plus souvent incinérés. A croire qu'on ne pourra jamais s'en défaire. Même quand une ville australienne (Adélaïde) en traite 80%, elle doit encore en exporter 20% en Inde.
Oui, en y réfléchissant, c'est la première chose à faire, s'occuper de nos propres déchets, sans jeu de mots parce qu'ils sont sales et pleins de plastiques qui brûlés produisent des fumées toxiques.


19 avril 2019

Une assemblée de 300 citoyens tirés au sort pour traiter de social et d’environnement. Mais à quoi va servir désormais le Conseil économique, social et environnemental  (CESE)? Il faudrait le supprimer ou le réduire en nombre avant de le fusionner avec le Sénat réduit de moitié ? Ce qui ne va pas être facile à faire accepter !

Je n’utilisais jamais jamais le subjonctif plus-que-parfait. Je n’utilisais jamais le conditionnel passé 2ème forme, mais j’utilisais le conditionnel passé 1ère forme bien que je ne savais pas encore récemment qu'il se nommait ainsi.


18 avril 2019

Assertion répandue selon quoi les violences des manifestants violents ne sont rien par rapport aux violences de l'Etat sur les gens les plus démunis. Et une version plus médiatique selon quoi il faut de la violence pour obtenir quelque chose.
Qu'aurait donné un sit-in pacifique, géant et répété chaque samedi place de l'Etoile ou du Trocadero et sur les places de Bordeaux, Toulouse et autres plutôt que des manifestations violentes même quand elles se sont à peu près bien passées ?
C'est ce qu'ont testé les manifestants soudanais qui il est vrai se sont faits tirer dessus à balles réelles avant d’obtenir ce qu'ils voulaient...


17 avril 2019

Ces dernières années, un architecte historien américain, Andrew Tallon, a réalisé avec des laseur-scanneurs une captation complète de l’intérieur et de l'extérieur de Notre-Dame de Paris, en 3D point clouds, avec plus d'1 milliard de points de données d'une précision allant jusqu'à 5 millimètres... De quoi savoir comment la Cathédrale de Paris a été construite même si on ne sait toujours pas qui l'a construite entre 1160 et 1240. Et de quoi la réparer ou la reconstruire plus ou moins à l'identique grâce à ce modèle ainsi constitué en mémoire.


14 avril 2019

Entendu sur les plateaux TV que le parlement européen ne sert à rien. C'est pourtant faux, le parlement a gagné des pouvoirs depuis des années, en particulier grâce au traité de Lisbonne de 2007. Il est de moins en moins sous la domination des chefs d'état et de la commission. Et surtout, c'est lui le parlement qui porte le plus les valeurs européennes, droits humains, défense des minorités, respect des règles d'asile lutte contre le réchauffement climatique etc...


11 avril 2019

L’intelligentsia française bouffée par la pensée critique qui était en principe fondée sur la raison. Elle est hélas devenue hypercritique par habitude. Donc l'objet de la pensée critique c'est d'avoir une démarche critique, d'opérer une analyse critique pour démontrer la mauvaiseté du processus, de critiquer tout bonnement. Et même de s'opposer, de résister, d'être contre.
Il faut revenir à l'analyse par la raison, reportant le mode hypercritique au delà de la conclusion de l'analyse.

A rapprocher -La réaction de B.C dans un post Fb, sur le livre de Leila Slimani qui a eu le Goncourt, « ça raconte une histoire mais c'est écrit sans écriture comme un article dans un journal féminin »...
-Et des années plus tard une critique à propos de la mise en scène de ce même livre, « malgré les efforts de la metteure en scène se constate le vide de l’écriture [...] Le passage au théâtre est assez cruel, qui souligne une certaine pauvreté d’écriture ».


7 avril 2019

J'entends avec stupéfaction un acteur à succès -déjà en fin de carrière, devenu porte-chapeau d'une ONG écologique- déclarer être content de ne pas avoir d'enfants parce qu'il n'aurait pas voulu avoir à leur transmettre ce monde qu'on leur laisse... Cela doit se dire entre soi dans les diners. Tout de même c'est  grandissime nul.

L'une des premières mesures pour lutter contre les émissions de GES serait bien sûr d’arrêter les guerres, et aussi celles qu'en pure perte on prépare à longueur d'années !

A minuit sonnant, il déclarait avec vigueur être fier d'être un des rares intellectuels écrivains à s'affirmer optimiste et positif.


3 avril 2019

Face à la confusion généralisée dans les points de vue, il faut s'exprimer en non militant, ne pas parler la langue de bois des clichés, ne pas jouer l'indignation facile, tenter de rapporter les faits et de les confronter quitte à aboutir à des constats qui ne correspondent pas à ce qu'on espérait.

Phrase d'un prophète de malheur : "Plus personne ne sera heureux en Occident. Nous devons aujourd'hui considérer le bonheur comme une rêverie ancienne, les conditions ne sont tout simplement plus réunies".
On peut tout aussi bien affirmer que jamais autant de gens n'ont connu le bonheur qu'à notre époque. Et le connaissent par les temps qui courent... Rendre hommage à Saint-Just (Le bonheur est une idée neuve !) plutôt qu'à ce mauvais homme.

30 mars 2019

« L'avocate libérale Zuzana Caputova devient la première présidente de Slovaquie ». Libérale n'étant pas ici à prendre au sens négatif du jargon d'ultra-gauche ! Il s'agit de tolérance, de démocratie non autoritaire, d’ouverture ''d'esprit '', de respect des droits humains, quel beau mot ce mot libéral...

A une époque, pour l'administration, les administrés et autres usagers étaient plus ou moins des ennemis dont il fallait se méfier et à qui il fallait donner le moins. Dans le projet de verser automatiquement des allocations même à des personnes qui ne les demandent pas, se trouve une modification majeure de l’idéologie napoléonienne qui a marqué toutes « ses » créations, de l'armée au lycée en passant par les préfectures et le code civil.


29 mars 2019

L'édition a beaucoup changé depuis dix ans, dit-on dans le milieu de l'édition littéraire. Déjà qu'elle avait beaucoup changé depuis 30 ans et auparavant surement. Le marché a changé, les éditeurs cherchent des livres qui se vendent beaucoup si possible. Ils n'ont pas envie de grande littérature. Ou alors de ce qui y ressemble mais n'en a pas le poid. Il y a certainement un recul de la littérature au profit du journalisme romancier qui traite de sujets d'actualités.
En l'occurrence cela veut dire qu'on publie plus de livres pour plus de gens et donc qu'on publie moins de livres pour des petits publics de happy few.
Cela veut-il dire qu'on publie moins de livres de littérature complexe, comme l'a dit sur France Culture Mathilde Serrell qui en note l’inquiétant recul ? Selon elle cette littérature complexe "fait l’histoire littéraire plus qu’elle ne raconte des histoires".
En effet le roman de littérature n'est pas seulement une histoire, c'est une écriture. Pas seulement un bouquin qui ramasse tous les clichés de l'époque. La littérature raconte ou pas des histoires, elle se libère surtout des stéréotypes et autres standards de pensée, du coup elle peut apparaitre complexe.
Ce mot à l'inconvénient de renvoyer à « compliqué » même s'il est à l'opposé de ce qui est simple, voire simplet.


21 mars 2019

Entendu au détour d'une phrase sur RFI, "On parle de plus en plus de pollution, mais il y a des endroits sur Terre où elle n’arrête pas de baisser. De manière continue, à Paris, la pollution baisse" (Cathy Clerbaux, in C'est pas du vent)


20 mars 2019

Après un vote au Parlement refusant le no-deal à une courte majorité, et puis un autre demandant une extension du Brexit, qui reste par défaut prévu le 29 mars 2019, le Royaume uni se retrouve face aux 7 options qui étaient déjà celles d'avant le référendum de 2016 !


19 mars 2019

La Première ministre néo-zélandaise, Jacinda Ardern, s'est jurée de ne jamais prononcer le nom de l'homme armé qui ce vendredi 15 a tiré dans deux mosquées de Christchurch, tuant 50 personnes et en blessant des douzaines.

Le parti de droite veut rétablir les douanes à toutes les frontières françaises ! Quel plaisir pourtant cela a été de passer les frontières sans être contrôlés. C'était une symbolique de grande liberté pour les Européens de pouvoir voyager sans contrainte dans toute l'Europe, en particulier après le démantèlement du fameux rideau de fer.


17 mars 2019

J'aurais préféré que cette journée de manifestation ultra-violente sur les Champs Elysées ce 16 mars 2019 n'ait pas eu lieu ! Je sais, je ne suis pas le seul.

Final du salon du livre Paris 2019, c'est un Gallimard qui disait cela : Quand un livre est assez bien ou moyen, ça va. S'il est très bien, ça pose problème.

Quelqu'un dit : On a douze ans pour diviser par deux les émissions de gaz à effet de serre, sinon, on se dirigera vers une planète-étuve. Une autre dit, il nous reste que 11 ans...


12 mars 2019

Ma contribution au débat : Quelle réforme voyez-vous qui pourrait changer les relations dans les divers chemins de la société sociale ? Peut-être la généralisation du sourire... Voilà que les algériens appellent leur révolution, la révolution du sourire.

Question de journalistes, est-ce que cela ne risque pas de provoquer une grave crise, un conflit d'ampleur inédite ? Le chroniqueur est bien obligé à un moment de répondre oui, sinon son intervention serait jugée sans intérêt.


11 mars 2019

Il n'y a pas que les mariages forcés, il y a aussi les précoces, et puis l'excision et l'infibulation. Et encore les codes de la famille, le statut inférieur de la femme, le tutorat. Sans parler de l'honneur et de ses crimes.


10 mars 2019

La libération de la parole féminine et les revendications d'égalité des femmes d'un côté, de l'autre les données sur leurs situations réelles portées à la connaissance de tous nous rendent curieusement attristés. Pourtant la révolution féministe s'est effectivement opérée ''ici'' par rapport à là où elle ne fait que commencer.
On aimerait qu'elle se poursuive dans l'énergie enthousiaste. En particulier dans la lutte contre les comportements toxiques, lutte qui ne devrait pas nous désespérer, mais au contraire nous réjouir car il s'agit d'une rupture historique.


8 mars 2019

Qu'il démissionne ou pas cet homme d’église après sa condamnation à 6 mois de prison avec sursis pour non dénonciation d'abus sexuels importe peu, mais qu'il fasse appel du jugement n'est pas très chrétien obédience Jésus.


2 mars 2019

Plus de 30 ans après l'usage, l’Académie française a adopté à une large majorité, jeudi 28 février 2019, le rapport sur la féminisation des noms de métiers et de fonctions. Elle déclare ne pas voir d'obstacle à cette féminisation, ajoutant : « il n’en reste pas moins que certaines femmes exerçant des fonctions longtemps tenues par des hommes, expriment leur préférence à être désignées dans leur fonction au masculin ». Ainsi la secrétaire perpétuelle persistera à se faire appeler « Madame le secrétaire perpétuel »


28 février 2019

Toujours bien à l'heure pour empêcher la langue française de vivre, l’académie française va aujourd'hui, 28 février 2019 à 15 h, examiner un rapport préconisant la féminisation des noms de métiers. La question est réglée depuis les années1980 au Québec, et en France par une intervention ministérielle de 1986 et puis par l’usage de plus en plus répandu avec des variantes qui ne posent pas de problèmes.
Cependant l'institution dite vénérable aura du mal a accepter la féminisation de « Secrétaire perpétuel » en « secretaire perpétuelle » et encore plus qu'il y ait des variantes à ces féminins, selon les mots et selon les locuteurs. Ainsi quelle que soit la position que prendra l'académie on dira longtemps une auteure ou une autrice, une docteure ou une doctoresse etc. En revanche on cessera de penser que Madame l'ambassadeure ou bien Madame l’ambassadrice est la femme de l'ambassadeur.


25 février 2019

Gros titre de presse populaire qui fait dire ce cliché  à une comédienne: « Pour rien au monde, je ne voudrais à nouveau avoir 20 ans » alors que cette comédienne pourrait penser le contraire, par exemple en voyant passer deux jeunes gens corps joints debout à trottinette partageant un écouteur...

Slogans entendus samedi 23/2/2019 : démission du président, sortie d e l'union européenne, référendum sur l’arrêt de l’immigration, mise en place d'ateliers constituants... On n'est pas obligé d’adhérer à ce programme qui mélange un peu de slogans insoumis avec un peu de slogans rassemblés nationals... (Victor Cherre)


22 février 2019

Attendre 2022 au mieux pour fermer les centrales au charbon françaises c'est déjà difficile à accepter si l'on considère qu'il y a une urgence absolue de réduire les émissions de GES. Mais laisser fonctionner, « avant de passer au renouvelable d’ici 2050 », de vieilles centrales au charbon dans les Balkans qui selon les courants polluent l'Europe plus que toutes les centrales allemandes donnerait à penser que la situation n'est pas si grave.
Id pour les élites qui continuent de prendre l'avion tranquillement, ou pour les ministres de l’écologie qui ne prennent pas les transports en commun etc...


19 février 2019

Le peuple français n'est pas antisémite ni raciste d'ailleurs, il a raison le ministre de l'éducation. Mais il l'a été, en tout cas bien davantage dans la première partie du 20e siècle au moins. Des intellectuels se revendiquaient ouvertement antisémites, Et puis l'église catholique, persistant (jusqu'en 1965) à qualifier le peuple juif de déicide, entrainait l’antisémitisme.


17 février 2019

La radio parle de dérèglement climatique à propos de la douceur du temp en cette mi-février 2019. Météo-Paris signale des records de douceur en février 1960, 1998, 2007, 2016 (ou bien de froideur en 1956, 2018), finalement pas si rares, pas si anciens, on n' a pas de mémoire de la météo. Pas de données fournies avant 1950.

Ne pas trop agiter cette comparaison de notre époque avec les années 1930 qui n'est d'ailleurs pas du tout justifiée tant le monde était différent, mais qui finirait par paraître justifiée à force de la répéter jusqu’à provoquer des actions pour qu'elle le soit.


16 février 2019

Même chez des universitaires, se répand une mode panique, qu’illustre ce titre du Monde : « Les intellectuels sonnent l’alarme face à la catastrophe ». Fin de monde annoncée à travers le réchauffement climatique, mais aussi à travers ce qu'ils appellent la débâcle politique en cours.
De plus chaque semaine des rapports alarmants sortent, souvent l'oeuvre d'une ONG engagée sur la question.
Après les oiseaux ce sont les insectes qui pourraient disparaitre totalement dans quelques décades, ou dans 100 ans pour les moins pessimistes. L’important étant de bien relever l'usage du verbe au conditionnel ''pourraient''.
Gros titres aussi sur les dangers dus aux aliments ultra transformés selon une nouvelle étude dont il est dit cependant qu'elle ne démontre pas de lien de cause à effet entre mort et consommation de ces aliments...


1 février 2019

Un titre du ''Monde'' illustrant la corruption de base : « L’ex-patron de Lagardère Active se met au service de l’homme d’affaires tchèque en lui offrant un beau carnet d’adresses »


9 février 2019

Une partie de sa journée passait dans les rêves de sa nuit. Le matin il lui fallait tout oublier pour pouvoir recommencer


06 février 2019

Les effondristes se référent à un ex-ministre de l’environnement de 2001 qui a l’époque avait pronostiqué que le pétrole dépasserait les cent dollars pour ne jamais revenir au-dessous. Et maintenant il prédit pour les années 2030 : « l’abaissement brusque de la population mondiale (épidémies, famines, guerres), la déplétion des ressources énergétiques et alimentaires, la perte des infrastructures (y aura-t-il de l’électricité en Ile-de-France en 2035 ?) » in Libération, 4/11/2018. On se demande comment il peut y croire lui-même à defaut de le faire croire à d'autres gens.
Rappel, le club de Rome en 1972 affirmait qu'on ne pourrait pas nourrir la planète entière en l'an 2000 qui pourtant a atteint un niveau de population qu'il n'avait pas prévu...


1er février 2019

'Tout est déjà écrit'' clame un postulat imbécile qui nous fait bien du tort, en fait tout reste à écrire !

29 janvier 2019

Les prophètes catastrophistes, tenants de l' effondrement et autres porte-voix de la fin du monde, de la fin de la civilisation et de l'espèce humaine, tant qu'on y est, sont invités sur tous les médias, Du coup ils atteignent beaucoup de gens séduits par leurs discours pleins de bon sens simplistes.
Il y a peu encore, l'effondrement était pronostiqué pour dans 2 ou 3 ans, il est désormais annoncé maintenant.
Pourtant on ne voit pas d’effondrement, sauf si on y inclut la diminution des espèces sauvages et la réduction de leurs espaces de vie. Jusqu’à présent, contrairement à ce qui se dit, la violence ne s’accroit pas dans le monde mais aurait tendance à diminuer dans la résolution des conflits. Les famines décroissent en fonction de la diminution des conflits. L'espérance de vie continue d'augmenter. L'éducation pour les enfants se répand, même si l'objectif des 100%¨d'enfants ayant accès à l'éducation ne sera pas atteint en 2020. La pauvreté endémique diminue notamment en Asie et en Afrique...
Quand on écoute des collapsologues et autres catastrophistes effondristes, on préfèrerait s'en remettre à l’intelligence artificielle plutôt qu'à eux.


26 janvier 2019

Plus que jamais ne pas se tromper d’ennemi, le danger à combattre c'est ce qui conduit aux démocraties illibérales. Sachant que comme l'a dit une femme anonyme de Rio-de-Janeiro : ceux qui vont souffrir le plus du nouveau régime brésilien, ce sont « les noirs, les femmes, les pauvres, les LGBT... »

Les précisions des mesures sont très récentes, d’ailleurs la plupart des mesures elle-mêmes sont très récentes. Et on en attend toujours plus par exemple celles opérées depuis des satellites régulièrement lancés...

24 janvier 2019

Traité d’Aix 2019 : Aide et assistance éventuelle en cas d'attaque armée de leurs territoires (France et Allemagne)... par tous les moyens dont ils disposent, y compris la force armée ». Par tous moyens donc, y compris la force nucléaire française.

s
21 janvier 2019

Ce qu'est devenue, selon un député PS, l’annonce d'Oxfam après son passage au claironnage des médias: « 26 milliardaires détiennent la moitié de la richesse de la planète » (sic) !


20  janvier 2019

Toute la presse reprend un titre aux allures d'info : « Les vingt-six plus riches détiennent autant d’argent que la moitié de l’humanité » provenant d’une agence de presse reprenant elle-même un communiqué de l'ONG Oxfam.
Toute la presse reprend également cette dépêche d'agence: ''la méthodologie de l'ONG, qui se base sur les données publiées par la revue Forbes et la banque Crédit suisse, est contestée par certains économistes''.
Mais la presse ne développe pas cette contestation de la méthodologie qui enlèverait du poid à l'annonce d'Oxfam publiée juste avant l'ouverture du forum économique de Davos.


18 janvier 2019

Exemple d'une minorité qui n'a pas forcement tort : 14% des Français défendent la limitation de vitesse à 80 km/h contre plus de 80% qui y sont opposés. L'option civilisée est clairement minoritaire.


16 janvieer 2019

Petites coulisses du premier grand débat avec les maires. On a cru entendre des « Madame le Maire » notamment de la part du ministre chargé de l'animation. Sans qu'aucune femme corrige par un « Madame la Maire », elles se présentaient en disant « Je suis Maire de.. »

Parmi d'autres responsables de partis, le chef de la France Insoumise attendait sur un plateau de télé prêt à intervenir après le grand débat du président avec les maires normands, s'impatientant dès 21 heures par un tweet taclant « sa majesté Jupiter », il aura dû attendre 22 h 45 pour en voir la fin.

Beaucoup de ces maires étaient des hommes âgés, il y avait une minorité de femmes, tous ces hommes devaient avoir une envie de pisser irrépressible après plus de sept heures de présence dans ce gymnase de l'Eure...

14 janvier 2019

« Par suite d'un nouveau médicament, un ami, malade du sida, jusqu'à se trouver au bord de la mort, qui s'était préparé à en finir avec lui, aperçoit que devient possible une forme de guérison, et même voit son corp se rétablir progressivement. Le retournement est si brutal qu'il en fait une dépression formidable, il s'était préparé à la mort et voilà qu'il devait à nouveau affronter la vie... » ("Les Voyageurs modéles" p. 163)


13 janvier 2019

Vous êtes auteur ? me demande-t-elle après s'être présentée comme traductrice... Moi aussi, je suis traducteur d'une certaine façon, je réponds. Je dois traduire en écrit contemporain ce que je veux formuler, sans faire appel à ce qui est souvent de l'écrit ancien. Je m'efforce d'écrire un écrit qui soit en correspondance avec le français parlé. Bien sûr je n'utilises pas ou guère le passé simple ni le plus-que-parfait ni l’imparfait du subjonctif parce qu'ils ne s’utilisent plus dans la langue parlée.. ;
Bien sûr je n'utilises pas ou guère le passé simple ni le plus-que-parfait ni l’imparfait du subjonctif parce qu'ils ne s’utilisent plus dans la langue parlée.. ;
Je ris quand je pense à tous ces romans traitant de sujets contemporains, néanmoins écrits au passé simple qui pourtant ne se parle plus. Je ris quand je pense à la traque qu’opèrent les correcteurs d’édition pour enlever des « s » aux verbes conjugués à l'imparfait de l'indicatif afin d'en faire des passé-simples,


11 janvier  2019

Je me suis installé dans un café de quartier pour travailler. A un moment je lève les yeux et regarde autour de moi. A entendre ce que j'entends je me dis que tous les gens ici sont des gilets jaunes. C'est vrai tous les français sont un peu des gilets jaunes, ils sont râleurs, ils se plaignent de tout et du gouvernement en général qui ne fait rien pour eux, surtout ils paient trop d’impôts, trop de taxes et de charges, Tous ont du mal à finir les fins de mois ou à joindre les deux bouts. Ils veulent qu'on les écoute, ils veulent avoir leur mot à dire sur toute la politique etc. Alors ils se révoltent, de toute façon ils ne lâcheront rien tant que le président ne veut pas les écouter, et ils iront jusqu’au bout tant qu'ils n'obtiendront pas satisfaction ...


9 janvier 2019

L'opinion des gens ordinaires, qui « ne sont rien », a été formatée par dix-huit mois d'un féroce « Macron-bashing » de la part des oppositions  d’extrême ou pas, gauche ou droite, unies dans un même combat contre le jeune et inattendu président.
Ce formatage renforcé par les catastrophistes et autres effondristes fait se lever des revendications globales qui pourraient bien emporter tout le monde y compris ces opposants à travers une abolition des privilèges et pour le moins une diminution générale des prébendes..


8 janvier 2019

Il fait doux, c'est agréable / Oui mais il faudrait quand même qu'on ait de l'hiver ! / Votre nom prénom adresse ? : Mais vous les avez sur le formulaire / Je dois vérifier que c'est bien vous, c'est la nouvelle règlementation...

6 janvier 2019

Grosse utilisation de l'expression « on ne lâchera rien ». Même le fils du PDG de Renault arrêté au Japon le dit : « mon père ne lâchera rien ». C'est un mot courant et premier du mouvement de gilets jaunes après l'avoir été de différents manifestants protestataires.
Cela renvoie au chien qui lorsqu'il a attrapé sa proie entre ses mâchoires n'en démord pas. Il faut parfois des bassines d'eau chaude pour l'en faire démordre et encore ! Ce n'est en rien intelligent mais instamment impératif dans un rapport de forces.


5 janvier 2019

Conseil à la prochaine et nouvelle « plume » du Président : arrêter de conjuguer ses discours au passé simple car c'est un mode qui ne se fait plus, on ne parle plus au passé simple de nos jours même s'il reste largement utilisé comme langue de récit à l'écrit (voir le dernier best-seller déjà en rupture de stock). C'est d'autant plus choquant que le président est jeune, parler au passé simple lui donne l'air de jouer les vieux présidents.
Et aussi utiliser le moins possible de phrases idiomatiques au lieu de phrases explicatives et informatives.
Ne pas utiliser non plus les tics de langage des lettrés qui sont évidents pour ces derniers mais incompréhensibles pour la plupart des gens qui eux parlent un français courant contemporains et non un parler issu de l'écrit du passé.


2 janvier 2019

Les voeus pieus de Bonne année de Paul Alvigna : Une année 2019 sans effondrement, ni guerre civile, avec moins de morts dans le monde, la fin des attentats en Afghanistan, une baisse des émissions de GES, moins de simplismes, davantage d’intelligence, le recul des démocraties illibérales, beaucoup plus de bonheur, infiniment plus de sourires...

Petit, on croyait autour de moi que si on jetait quelques chose dans l'évier, le caniveau ou dans le ruisseau c'était fini, le quelque chose avait disparu. De mêmr lorsqu’on brulait quelque chose, la fumée partait dans les airs, c'était fait fini, les cendres étaient recouvertes de terre, il n'y avait plus rien. Jeter dans la mer à une époque signifiait pareillement faire disparaitre ; Or on ne peut jamais faire disparaitre quelque chose, cela va peut être au fond des océans ou dans l'atmosphère mais rien ne peut partir de la terre. A part quelques sondes humaines censées être sorties du système solaire...





courrier:  JPC@JeanpierreCeton  english  espaÑol  biographie  liens  commander  haut de page