Jean Pierre Ceton
romans

LE BLOG DATE : notes des jours, chaque jour, parfois ou presque...

2020 // 2019  // 2018  //   2017  // 2016 // 2015 // 2014 // 2013  // 2012  // 2011 // 2010 // 2009 // 2-08 // 1-08 // 2-07 // 1-07 // COMP'ACT 06

m'écrire


Un petit roman, c’est tout !
En librairie, « Le petit roman de juillet » poursuit sa course ! (BoD 136 p. 13€

« Le petit roman de juillet » poursuit sa course tout le long de l’année !



 

17 mai 2021

La jolie chose de la journée d’hier, un toucher succint entre la main de la coiffeuse et la mienne (qui maintenait le masque sur mon visage), toucher rapide presque inexistant, dont la sensation a perduré un moment avant de se transformer en souvenir de douceur.


16 mai 2021

‘’A l’heure où nous parlons, alerte Jean-Marie Gustave Le Clézio, les Kunas sont contraints de fuir leurs îles où ils sont établis depuis toujours, à cause de l’envahissement par la mer’’ (publié hier à 20h53, mis à jour à 06h56, lu le 16/05/21).
'' On va nécessairement être obligés de retourner de là où nous sommes venus il y a cinq cents ans", constate Atencio López, un leader indigène Kuna Yala.


15 mai 2021

A part la question de savoir qui récemment a commencé, légitimant les frappes de l’autre, il y a cette autre question de savoir qui habitait le premier en Palestine.
André Markowicz
parle du ’’grignotage, maison à maison, des territoires sur lesquels vivent encore les Palestiniens qui sont les habitants natifs de cette terre — je veux dire de ceux dont les familles ont toujours vécu ici, depuis je ne sais combien de temps’’.
Il se trouve que les juifs
israéliens revendiquent la présence de leurs ancêtres sur cette même terre jusqu’à en avoir été chassés aux premiers temps de l’ère chrétienne, construisant ainsi une revendication territoriale identique par deux peuples différents.

Qu’est-ce qui a mis ‘’le feu aux poudres’’, dit-on, c’est le cas de le dire, dans la récente montée en crise du conflit israélo-palestinien ? Ce serait cette histoire de 4 appartements de Jérusalem Est dont des juifs voulaient déloger leurs habitants palestiniens, pour la raison qu’avant 1948 des juifs y habitaient.


10 mai 2021

Non, dire non à ces assertions. Il n’y a pas à ce jour de risque de guerre civile en France. Ce qui pourrait à l’avenir provoquer une guerre civile ce serait la prise du pouvoir par un parti extrémiste.


9 mai 2021

J’aime voir les balayeurs de rue consulter leur tel intelligent entre deux coups de balai...


7 mai 2021

On entend : Mais ça ne date pas d’hier, c’est au moins depuis trente, voire quarante ans. Quand ce n’est pas : ça fait plus de dix ans, voire 20 ans ou plus…. Donc ça recouvre la période 1980/2000/2020… ça recouvre tout le spectre politique de Mitterrand à Macron en passant par Chirac et les autres…
Privilégiant
semble-t-il les années d’avant, les sixties 60


5 mai 2021

Le ministre de l’éducation veut interdire l’« écriture inclusive » à l’école. L’argument étant qu’elle serait ‘’discriminante pour les enfants qui souffrent d’un handicap cognitif, auditif ou visuel’’. Mais curieusement pas d’un handicap social comme en produisent les nombreus illogismes du français.
Il est vrai que
la pratique systématique de cette inclusivité est difficile en raison des ajouts qu’elle implique. On devrait l'alléger si possible et l’utiliser lorsqu’on en a vraiment besoin : Une réunion ‘’entre ami.es’’, pour dire que ce sont des femmes et des hommes qui se réunissent, et pas des hommes seulement (‘’entre amis’’) ni des femmes seulement (‘’entre amies’’)...


2 mai 2021

J’ai pris l’habitude d’écrire ‘’aujourdhui’’ sans apostrophe interne. Et plus récemment d’écrire le temp sans ‘’s’’.
Donc je n’écris plus le temp avec un ‘’s’’ au singulier, mais j’écris les temps au pluriel, normalement. Tout comme j’écris un corp, des corps. Logiquement. Pourquoi mettre un signe de pluriel, le ‘’s’’, à un mot au singulier ?
Et puis je passe au s. Je m’autorise à passer au s, je le généralise au détriment du x, avec en contrepartie que de préférence il disparaît ce x au singulier : un vieu, des vieus, un enjeu des enjeus…


1er mai 2021

Dois-je dire que je suis un génie ou une génie ? Est-ce qu’on peut féminiser un génie ? Pas une génie, si ?
Mauvais exemple, chère amie, le mot génie étant toujours associé au masculin, à l’homme, et pas à la femme, supposée ne pas pouvoir l’être, un génie, bien que le mot se termine par e…
Faire face à l’évidence patriarcale ou machiste. D’ailleurs il en est ainsi pour beaucoup de mots.
Une genie qui n’est pas une folie. Un géni ? Et est-ce qu’on pourrait alors dire un homme athé, une femme athée ?


27 avril 2021

L’ex ministre Montebourg a eu l’audace de clamer devant un parterre d’écologistes dont le maire de Grenoble que la catastrophe de Tchernobyl avait fait zéro morts. Il a dû reconnaitre aussitôt s’être trompé, comme s’il avait commis une faute !… Le comité scientifique de l’Organisation des Nations unies (Unscear) ne reconnaît officiellement qu’une trentaine de morts chez les opérateurs et pompiers tués par des radiations aiguës juste après l’explosion. Tandis que Greenpeace évalue à près de 100 000 le nombre de décès provoqués par la catastrophe.


26 avril 2021

Je ne parle pas de ça. Je ne m’occupe pas de ça. Je ne vais pas me prononcer sur ça ! ''Ça'', c’est ce dont tout le monde parle. Étrange, je garde mon opinion pour moi. Ou au mieux pour une écriture à venir. Un écriture qui dépasserait le niveau faible de la première protestation. Au pire, je lance « ça finira bien par s’arranger ! »


23 avril 2021

Dans le monde de la Covid 19, sans doute devoir être sage, se vacciner, porter le masque, voir le moins de gens possibles, attendre que ça passe… Durant ce temp, lire des classiques, en trouver quelques-uns qui ont vécu des épidémies, se rendre compte qu’ils n’ont pas vécu la même chose que nous…
D
ans le monde « d’après » il faudra arriver tout nouveau. Il faudra pas se ramener avec de vieilles recettes ni des comportements anciens. Rien ne résistera à la déprise d’anciens concepts. L’allure vive déclenchera d’autres pratiques autant que d’autres certitudes…
Bien sûr le train-train occupera le milieu de l
a scène mais en avant ce sera un monde en novation s’auto-développant à grande vitesse. En fait un monde où on va survivre.


18 avril 2021

Le polémiste Z. propose de revenir à une école « réactionnaire », selon ses propres termes, celle qui avait cours jusque dans les années 1950 et 1960. Ce serait certainement réactionnaire de revenir à cette école, elle était en tout cas très autoritaire et répressive.


12 avril 2021

Selon une ex-ministre de l’écologie l’effondrement du vivant est devenu réalité. Elle parle on présume du vivant non humain, non domestiqué, le vivant sauvage. Sinon il n’y a jamais eu autant de vivants sur Terre. Y compris les x milliers d’espèces non découvertes encore.
C’est une vision à petit cours développée sous l’autre vocable de destruction par l’actitivité humaine de la bio-diversité.


9 avril 2021

Les vérités du polémiste Zemmour : « Vous savez combien on est (la France), pour le nombre de morts par habitant ? Deux centième ! 200tième ! On est quasiment dans les derniers ». (C News, 9 avril 2021 vers 19 :10). Pas de vérificateur.es sur le plateau, pas de contestation, sachant pourtant qu’il y a moins de 200 États dans le monde.

La mortalité due à la covid-19 en France selon Wikipédia, est de 142,76/100.000 habitants, classée au 22e rang international, moins que les États-Unis, (169,02/100.000), le Pérou (167), le Mexique (163), le Brésil (155). Moins que la Tchèquie (249), la Hongrie (213), la Slovénie (205,56), la Belgique (200) et le Montenegro (198). Moins que le UK (193), l’Italie (188), l’Espagne (163)...


8 avril 2021

Le « transclasse » a adopté les rituels de la classe dominante en s’éloignant de sa classe d’origine qui ne connaissait ni la lecture ni la culture, clame celui qui a quitté sa classe populaire et le raconte dans ses livres.
Il est fier d’avoir franchi tous les obstacles qui le séparaient du statut d‘intellectuel cultivé qui est devenu le sien, désormais reconnu par les meilleures maison d’édition, la critique et l’université française et internationale.
Maintenant c’est cette culture dominante qu’il considère comme la bonne, même s’il déteste la bourgeoisie qui la porte. Il en est à rapporter qu’il écoute Richard Wagner et Richard Strauss que son voisin -dont il se moque- n’apprécie pas jusqu’à se plaindre du bruit que fait cette musique.
Quand il assiste à une représentation à l’opéra il en sort avec une pensée pour les femmes de ménage qui vont devoir nettoyer la salle après le départ du public.


7 avril 2021

Info ou infox ? Est-ce qu’on pourra « dans 9 ans traverser à pied la Seine à Paris » en raison de la sécheresse, comme l’a affirmé David Belliard Président du groupe écologiste de Paris sur une TV d’info permanente, ce 4 avril en fin d’après-midi ?


6 avril 2021

Des gens en place depuis des années, exerçant des postes de pouvoir important depuis autant d'années, des chefs de service à l’hôpital, parfois en plus des hommes politiques, qui viennent à la TV dénoncer la situation de l’hôpital comme si ils étaient des petits nouveaux, comme s’ils n’y étaient pour rien. Comme si ils ne participaient pas par exemple à la sur-administration d’un système et à vrai dire à sa sur-hierarchisation ! Vraiment curieux.


5 avril 2021

Hier les chroniqueurs de plateau tv ont déblatéré pendant dix minutes sur la présence supposée de ministres à des diners clandestins. Utilisant à peine le conditionnel, trop friands d’une nouvelle scandaleuse : Si c’était vrai, alors… au moment où on demande aux Français des efforts, surtout aux plus pauvres… des diners dans des endroits de luxe avec du caviar, des menus jusqu’à 400 euros, alors si vraiment des ministres ont participé à ces diners, alors… Ce matin, il n'y avait pas de ministres, c’était de l’humour déclare le riche collectionneur organisateur des diners clandestins et auteur de la rumeur, simplement de l’humour, le démenti est faible. L’expression des diners clandestins avec des ministres restera.


4 avril 2021

Les évêques se font encore appeler monseigneur !


3 avril 2021

« Justement » est un mot qu’utilise souvent le président Macron, un mot de liaison, de ponctuation ? Non de relance, semble-t-il.


2 avril 2021

Le « Si rien n'est fait pour inverser la tendance... » n’est plus réservé au climat mais désormais brandi aussi quand il s’agit de la pandémie. Et aussi de ses conséquences : les inégalités croissantes, la pauvreté endémique, le mal des étudiants, le mauvais mental des Français. L’expression est utilisée pour et par tous les argumentaires. Elle sous-tend qu'on va dans le mur et même qu'on y est déjà, dans le mur!

La Ville de Paris veut en finir avec la publicité numérique dans les rues selon le premier adjoint à la Maire. Ce type de publicité ne fait pourtant que commencer d’apparaitre. La ville n’admettrait ainsi que le papier des affiches.

30 mars 2021

Quand je lui ai dit que j’étais écrivain, Diana Cherop Ngaina, jeune femme africaine découvrant la France en 2000, m’a aussitôt demandé de l'aider à écrire "son livre". Beaucoup de gens veulent écrire le roman de leur vie. Pour DCN le désir d'un livre était renforcé par l’émigration en Europe après ses 20 premières années vécues au Kenya. Elle a raconté son histoire en 2020 devant un ordinateur qui par saisie vocale l'a transcrite en texte. Ensuite je me suis emparé du projet en conservant fidèlement le son de ses paroles. Cette confession d'une enfant des siècles dévoile "Sa vie mystère".

En libraire de ville et du net

"Sa vie mystère", Books on demand, 76 p. 11€


28 mars 2021

Deux images historiques de femmes captées furtivement dans des plans de cinéma : le lavage du linge au lavoir municipal dans un film sur le 19e siècle et la frappe dactylographique dans des salles exiguës d’une administration entr’aperçue dans une séquence de cinéma des années 1970...
Dans les deux cas,
groupes de femmes, entre elles, non mixtes. Les femmes lavent le linge en émettant ce qui s’appelait la radio-lavoir, les dactylos sont confinées les unes à côté des autres dans le vacarme des machines à écrire sur quoi elles devaient taper des documents, et les retaper à chaque correction des auteurs, et de la hiérarchie des auteurs, étant entendu qu’elles n’avaient pas de « mémoire » et donc devaient tout retaper chaque fois…

27 mars 2021

il y a une élaboration qui s’opère de façon continue dans tous les systèmes. Les possibles s’accroissent, exemple de la traduction sur Google ou de l’exploration spatiale. En général, les logiciels sont plus performants qu’hier, les appareils en tous genres aussi.
Contrepartie, l
’accroissement du nombre d’études sur tous phénomènes par de multiplies spécialistes de spécialités qui n’existaient encore pas, apportent un accroissement du savoir mais aussi un accroissement de nouveaux problèmes qui n’avaient simplement pas été dévoilés précédemment. Par exemple on apprend ces jours-ci que ‘’l’océan est trop stable’’.


26 mars 2021

Assez désespérant de voir le philosophe O. et l’essayiste Z. jouer aux précieuses ridicules sur la TV C8 en clamant le déclin de la France, et le déclin de l’Europe, et surtout  la décadence de la France depuis la fin du 18e, et ce contrairement à ce que pensent les progressistes qui ne comprennent rien à notre époque alors qu’eux prétendent la comprendre : C’est un monde Tocquevillien dit l’un / Non, un monde Saint-simonien oppose l’autre / Mais ce n’est pas incompatible rétorque le premier, ce qui les fait beaucoup rigoler ! Avec de telles références, ils risquent pas de comprendre notre époque numérique...


24 mars 2021

La peur se répand m’a dit un ami croisé hier dans la rue. Ah! personne ne m’avait encore dit ça, je lui ai répondu, je ne trouve pas à voir l’air joyeux des gens qui vaquent à leurs occupations… Ce matin m’est revenue l’ impression de peur que nous avions tous lors de l’épisode de la maladie de la vache folle.

La nonagénaire est conduite à l’hôpital par son fils de 50 ans qui vit avec elle. Sur place, ils attrapent tous les deux la Covid 19, le fils en meurt et la mère qui en a réchappé rentre chez elle seule.


22 mars 2021

Souvenir dans les miroirs. Je lui avais dit que mes lèvres conservaient la mémoire de ses lèvres, des tiennes… / Oh mais il ne faut pas me parler comme çà, il faut pas me dire ça, elle avait répondu. Et moi j’avais rétorqué que je disais ce que je voulais, puisque c’était vrai...


20 mars 2021

Le truc des chroniqueurs c’est de dire "on y comprend rien", ce qui semble valorisant pour qui le dit, en tout cas d'un air satisfait, qu’il ne comprend rien. Vous savez ce que ça veut dire hybride ? Non, des journalistes disent non.
Leur truc, c
est aussi de relayer à outrance ce qui est un cliché mental, « Tout fermer un bon coup » plutôt que de confiner un peu à plusieurs reprises. « Pas de demi-mesures, un bon coup d’un coup sec, et après c’est fini » !


17 mars 2021

Souvenir de terrasse… Une nervosité soudaine me fait valser le verre de vin situé devant moi, et puis le rattraper d’une main et de l’autre, en en déversant la moitié du contenu sur mon pantalon, la seconde moitié restant dans le verre que je repose sur la table… Personne ne semble s' être aperçu de rien, ni les voisins ni le serveur qui croit comprendre que je veux l’addition alors que je lui demande une serviette... C’était la veille du jour où tous les bars et cafés ont été fermés, le dernier jour donc, le dernier verre au café de la saison coronavirus !


15 mars 2021

Pas envie de commenter la réédition du livre d’Hitler, je me demande quand même ce que peuvent être les motivations intimes de l’éditeur. A part vendre bien entendu!

La manie de fermeture pour travaux pendant des années, après le Théâtre de la ville, le Grand palais, voici Pompidou, mais pas avant 2023, alors qu’il est déjà fermé depuis des mois…


14 mars 2021

La honte, cette diffusion sur la grande chaîne populaire d’un film sur le tueur d’enfants dont on a vraiment trop entendu parler depuis des dizaines d’années, c’est une sorte de gloriole accordée à un mauvais type qui a ainsi réussi sa carrière d’assassin, le voilà reconnu par le milieu des médias, comme grand auteur de crimes abominables.


13 mars 2021

Il y a très longtemps qu’on ne s’est pas vus, j’ai dit au voisin en le croisant dans l’escalier. Pas depuis le début de la pandémie, Il ne sortait guère de chez lui, en plus quand on se croisait dans la rue on ne se reconnaissait pas à cause des masques.

-Pour moi ça va, je dis, les jours sont agréables mais passent de l'un à l'autre avec toujours cette pandémie devenue obsédante!

-Ça rend fou tout le monde cette histoire de couvre-feu.

-En fait, quand on écrit, comme toi et moi, j’ai glissé, ça change pas grand-chose, sauf le verre qu’on ne peut pas aller boire en terrasse.

-N’empêche, sale période pour les livres, il avait conclu en descendant les marches !


10 mars 2021

Une héritière de plusieurs générations d’éditeurs de littérature, soeur d’un éditeur présent sur la grand place, avait rejeté mes « Nouvelles du passé » : Surtout pas ça, elle ne prendrait pas ça, elle ne publierait jamais ça  !
Si Jean Pierre Ceton n’était pas chez les grands éditeurs après ses deux premiers livres publiés par Duras, c’est que ce qu’il avait écrit depuis était mauvais. C’est vrai ''ça'' ne correspondait pas à ses choix d‘éditrice pour une littérature journalistique...
Retour arrière. Mais alors « La Suive » ? Et « La Fiction d’Emmedée » ? Et « Petit homme chéri » ? Et « Le Pont d’Algeciras » ?...


8mars 2021

Il n’y a a priori pas de point commun entre la philosophe B. Stiegler et le critique E. Zemmour. Ils ne sont pas du même bord, à part d’être aux extrêmes, l’une de gauche l’autre de droite. Mais ils argumentent de telle sorte qu’on croit qu’ils sont objectifs alors qu’ils sont idéologisés à mort. Ils tiennent en effet des raisonnements logiques qui leur servent à démontrer leurs croyances. Contrairement à Diderot, pour qui il fallait penser contre soi, ceux-là (qui ne sont pas les seuls) pensent pour eux-mêmes.


6 mars 2021

Fin d’hiver 2021 en France, le ministre de l’intérieur a déclenché une guerre contre les trafiquants de drogue dont il reçoit les retours, agressions régulières de policiers et attaques en règle de postes de police. La méthode pacifique de les combattre aurait été de changer la loi répressive de 1975 et de légaliser la consommation de Kannabis sous conditions encadrées...


5 mars 2021

Impressionnant le nouveau président américain qui en quelques semaines est en train d’effacer les 4 années de réformes trumpistes du président précédent

Un auteur fier de lui et de son livre et de son titre: La société malade. Même pas de point d’interrogation, bon travail d’éditeur, interviewé partout sur toutes le chaines !



3 mars 2021

Les villes, la ville de Paris en particulier, font des efforts d’imagination pour trouver de nouveaux lieux permettant d’honorer des morts célèbres de leur nom. Les carrefours s’appellent des places, dans le moindre square des allées sont nommées, multipliant ainsi les possibilités de témoigner de la richesse de l’histoire du temp présent.


28 février 2021

Souvent, lorsqu’un mot nouveau apparait, ou bien une forme nouvelle, les conservateurs de la langue trouvent que c’est laid et n’ont pas de gêne à le dire. Écrivaine était considéré comme laid et puis ce féminin est désormais utilisé couramment, sans qu’on comprenne pourquoi on pouvait le trouver laid.
Il y a
ces temps derniers une unanimité pour refuser le féminin ‘’pompière’’ de pompier. Le mot est laid ? Ou bien il renvoie à diverses connotations péjoratives. Pourtant le mot deviendra courant tant la vague de féminisation de la langue est impossible à empêcher.


27 février 2021

Parfois appelé ligature, l’entrelac (sans s, dont je prononce le c) du o et du e formant une seule lettre, continue sa carrière en français dans de nombreux mots couramment utilisés même s’il exprime en général un e, ainsi dans cœur, sœur, œuf et œil et autres bœuf, œuvre ou mœurs...

Hélas, problème comme on peut le voir dans la presse en ligne et dans les sous-titres de films, ces mots sont transcrits en c?ur ou cur ou sur ou sor, ouf, eil, ou buf, ?uvre, mours...

Ça ne dérange apparemment pas l’académie ni les conservateurs de la langue, qui s’en remettent aux logiciels qui appliquent l’entrelac « œ » quand bien même on ne l’a pas écrit. Et qui préfèrent considérer que c’est de la faute des autres du monde entier s’il y a une erreur dans la transmission.

Il suffirait pourtant d’écrire le o et le e joints comme deux lettres (« oe ») pour ne pas avoir de problème de diffusion par le système global qui ne connait pas cette aberration de l’entrelac, donc écrire coeur, soeur, oeuf et oeil et autres boeuf, oeuvre ou moeurs etc. Pour beaucoup de mots le « œ » pourrait s’écrire comme ça se prononce, ainsi esophage, éstrogène ou fétus, sans entrelac !


26 février 2021

C’était il y a deux mois, après lui avoir raconté la publication par Marguerite Duras de mes deux premiers livres, chez Minuit et puis chez Pol, l’éditrice, comprenant l’affaire de l’intérieur, avait conclu que pour la suite elle voyait que ç’avait été pour moi un enterrement de 1ère classe !


24 février 2021

Les réseaux  sociaux régulièrement accusés de déversement de haine. Ils sont un pole d’expression pour chacun, mais tout un chacun n’est pas plus correct en ligne que dans la rue. Et même moins. Certains, dont la caractérialité se dévoile, dépassent les bornes, sans peser leur mot. Se rappeler que penser vient de peser.


23 février 2021

On a envie que les manifestants l’emportent sur la junte qui a pris le pouvoir en Birmanie. C’est assez rare qu’une révolte populaire réussisse à provoquer le départ d’une dictature mais des centaines de milliers de manifestants déterminés, ça commence à faire beaucoup. On a envie, ça ferait plaisir, ce serait réconfortant, nous donnerait un peu de joie au coeur...


19 février 2021

 ''Aujourd’hui votre savoir est remplacé par de l’information, nous avons un système qui produit une perte de savoir généralisé"… Phrase de cet homme Stiegler qu’on pourrait facilement retourné : … Nous avons un système qui produit un surcroît de savoir immédiatement accessible !


17 février 2021

Le vote électronique anticipé la semaine précédant le scrutin présidentiel dans un certain nombre de communes pour les électeurs qui le souhaiteraient provoque l’opposition du personnel politique français attaché au vote avec urne et isoloir le dimanche et seulement le dimanche !


16 février 2021

L'Allemagne passe à la e-carte d’identité. La législation européenne oblige la France à proposer elle aussi une carte d'identité numérique pour 2021.


15 février 2021

Quelle tristesse d’entendre des jeunes gens d’à peine 20 ans se contorsionner intellectuellement pour dire du mal d’Elon Musk et de ses projets fous d’aventures spatiales ! Et de ne pas les voir s’enthousiasmer pour l’actuel ballet de sondes qui se précipitent sur Mars.Tout ça pour correspondre à la doxa écologiste selon quoi les ressources sur terre sont limitées (même si celles du soleil sont infinies).
Me rend triste d’entendre des jeunes gens
affirmer qu’à cause du changement climatique ils ne pourront pas avoir d’enfants.


10 février 2021

Y-a-t-il ‘’une dégradation de la santé des populations dans les pays industrialisés’’ ? ‘’A-t-on abandonné à eux-mêmes une grande partie des patients (jusqu’à les laisser mourir seuls et sans soin - restez chez vous, leur disait-on pour ne pas contaminer les autres)’’, comme l’affirme une philosophe qui voit le mal partout ?
E
n tous cas, rester chez soi est la meilleure solution pour ne pas être contaminé !

9 février 2021

Surprenante orientation intellectuelle dominante qui est d’asserter que finalement l’épidémie n’est pas liée au virus mais soit à la destruction des habitats naturels soit « aux circonstances sociales et politiques qu’il révèle » (B. Stiegler), en fait au néo-libéralisme, même si la pandémie s’est développée en Chine communiste et pas à Taiwan et son économie libérale…


8 février 2021

Les gestes barrières contre la Covid-19 ont permis d'éviter d’autres infections saisonnières telles que la bronchite, la gastro-entérite ou la grippe. Donc des morts, en particulier les 20 à 30.000 morts annuels de la grippe qui seraient à retirer des 80.000 morts de la covid ?

6 février 2021

Même si elle est interdite par la loi internationale et par la plupart des législations nationales, l’excision est toujours pratiquée dans de nombreux pays, y compris en France (où la chirurgie réparatrice est remboursée par la SS) malgré des peines particulièrement sévères. Mobile invoqué le plus souvent : la tradition.


4 février 2021

C’était pourtant facile de transcrire de l’anglais ces deux mots pour devenir français : ‘’Blockchaine’’ et ‘’Clique et collecte’’.
Et qui ne l’ont pas été sous la pression des conservateurs, toujours soucieux de rejeter l'intrant, de sorte qu’on utilise deux mots anglais entraînant des guillemets : « Blockchain » et « Click-and-collect ». Perso, je propose d'utiliser la forme française!
A voir que la meilleure intention de défendre la langue conduit à sa perte !


3 février 2021

Trop de discours qui nous serinent que l’on n'a plus le goût de la patience ni du courage, que nous avons perdu la capacité d’attendre, que nous voulons tout tout de suite. Et aussi que nous vivons dans un monde imprévisible, comme s’il était jamais arrivé qu’il soit prévisible ce monde qui bouge tout le temp depuis des millénaires…

Le maire de Grenoble, une heure de velo d’apparte chaque matin à 5h en regardant des séries en replay. Occasion de dire que tout activité dite culturelle n’est pas forcement à valoriser.

Le chef de gauche soutient Poutine et son vaccin comme il soutenait l’union soviétique, avec le même structure mentale, sans paraître intégrer que la Russie n’est plus communiste.

Deux horreurs parmi les horreurs : Un téléfilm sur le tueur d’enfants diffusable sur la chaîne TV la plus populaire. L’édition prochaine du bouquin d’Hitler, désormais dans le domaine public !


2 février 2021

A lire les résumés d’édition des livres, je me dis qu’un bon livre est déjà un livre qu’on ne peut pas résumer en 3 lignes.

Et pendant ce temps là une ou deux mutuelles complémentaires nous arrosent régulièrement de leurs publicités (« et vous comment ça va ? ») pourtant à l’origine d’une surconsommation médicale. À croire que ça rapporte vraiment ce business-là !


1er février 2021

Tous les sensationnalistes s’y mettent, pourtant le virus jamais n’abolira un coup de dés. Et nos libertés ? On nous prive de nos libertés. Et nos vies ? On nous vole nos vies !...
Dernier titre de presse à fort carburant : « La France pourrait connaitre un climat extrême à la fin du siècle » selon Météo France qui prédit une surchauffe de de 3,9 °C que connaîtra la France à la fin du siècle si...
A noter qu’avant de recourir à ce futur ‘’connaitra ‘’, le conditionnel était utilisé, ‘’pourrait’’ étant l’un des mots les plus courants dans les fils d’actualité climatique.


31 janvier 2021

Medias et journalistes répètent chaque soir que les chiffres ne sont pas bons, des chiffres en hausse. Et pourtant ce 30/1/21 ils ont diminué certes de façon à peine significative : -17 en réanimation, -28 en hospitalisation. Mais si ç’avait été +28 et +17, on aurait parlé de hausse … Il a fallu attendre la fin de soirée pour que le ministre admette qu’il y avait une légère baisse.

J’ai été heureux, ça m’a fait vraiment plaisir, que le gouvernement ne décrète par un reconfinement. Comme si c’était enfin une bonne nouvelle.


26 janvier 2021

Ne serait-ce que cette proposition de « verber la langue » aurait dû retenir l’attention sur mon « Osons libérer le français ». Et la langue se verbe en effet : délinquer, languer, s’originer, randonner, prioriser...

Le « On »pronom indéfini, rare item neutre de la langue française alors que son origine latine est « homo », l’homme. Et voilà qu’il est utilisé pour désigner le pouvoir d’en haut et singulièrement les forces libérales et néolibérales surtout. Ainsi : On voudrait nous faire croire que… On nous disait que… On voulait nous faire accroire que... On veut nous laisser penser que, on veut nous imposer de… On nous dit que… Et même : On nous ment ! Désignation sans précision d’une identité, comme si elle était d’évidence...


25 janvier 23021

Les femmes sont souvent minoritaires dans les débats TV, surtout elles doivent se battre pour avoir la parole (je vous ai laissé parler !) et le temp de leur argumentation (laisser moi terminer !). Ce n’est pas nouveau mais ça continue, les hommes sont la plupart grossiers prêtant peu d’attention à ce que les femmes disent. Je ne sais pas comment elles font pour le supporter ni pourquoi les modérateurs n’interviennent que mollement, sans doute parce que c’est habituel...


24 janvier 2021

Le silence qui se brise sur les agressions sexuelles, les viols, les pratiques d’inceste en milieu familial, du père singulièrement, est un vrai saut de progrès, ce n’est plus à la mode de le dire mais il s’agit là de progressisme…


23 janvier 2021

314 membres du corps professoral enseignant la langue française s'engagent à ne plus enseigner la règle de grammaire du « masculin qui l'emporte sur le féminin» (Slate).
Voilà une réforme potentielle du français qui ne peut que secouer le petit monde des croyants en l’orthographe immuable.
C’est par l’entrée féministe que cela passe, féminisation avec l’écriture inclusive. Et en l’occurrence accord de proximité ou accord au choix du locuteur.e.
Or c’est ça que craignent le plus les conservateur.es. L’argument étant, si quiconque peut écrire selon son gré, c’est la fin de tout.
Justement ce devrait être le début de tout en ce que la pratique d’une orthographe ouverte rendrait compte des logiques contemporaines…


19 janvier 2021

J’en étais à ne plus aimer la nature, c’est à dire le monde de la prédation, de la consommation de l’autre. Je ne supportais plus ce principe de base impliquant de dévorer, de se dévorer et de s’entre-dévorer. Bien sûr j’aimais plus que jamais les beaux paysages et surtout les paysages extraordinaires de la terre et des mers, les miracles de la nature que sont la poussée des plantes et des champignons, la beauté fulgurante des yeux écarquillés des vivants, la diversité des plumages et des chevelures… Je n’arrivais pas à savoir s’il fallait maintenir un milieu naturel pour la faune sauvage ou bien intégrer la vie humaine dans le plan de conservation de la biodiversité ?


17 janvier 2021

En fin de course on aura oublié pas mal de pratiques antérieures, on prendra le train en mouvement de nouvelles pratiques. Les mesures pour réduire le réchauffement climatique vont s’installer parmi d’autres modifications de notre cadre de vie. Bien sûr que vaccinés ou pas il va falloir intégrer comme une pratique normale les geste-barrières.
Comment se priver du gain d’hygiène opéré grâce à eux, même si le masque pourrait n’être que provisoire. Le bisou obligé ne va pas revenir de sitôt car c’était une pratique un peu usée dont les femmes en particulier rêvaient de s’exempter. Pas davantage la bonne poignée de mains qui n’était qu’une façon de se filer des microbes sans qu’on demande rien.


16 janvier 2021

La série suédoise du jeudi soir sur Arte tv, ne pas penser à Ingmar Bergman, sans style, juste l’histoire déroulée…

C’est trop facile, surtout quand on est vieu, de devenir un vrai réactionnaire

Selon quelques mauvais prophètes, vivre dans une cabane représenterait la vraie liberté, le bonheur. Bien sûr en n’étant pas connecté ni raccordé etc.


14 janvier 2021

Comment prendre ces chiffres ? 1 million d'espèces s'éteindront si nous n'agissons pas vite, assène le Président.
Ces jours derniers, on pouvait lire que vivre un an à Paris équivaut à fumer 183 cigarettes, ou bien que respirer l’air de la capitale pendant quatre jours aurait le même impact que de fumer deux cigarettes (ONG Transport et environnement Le Parisien).
Il y a quelques années une rumeur disait que pour obtenir les apports nutritifs d’une pomme des années 1950 il fallait manger 100 pommes d’aujourd’hui. Sur les marchés, il y a de nouvelles pommes de grandes qualités gustatives comme la pomme Jazz ou la pomme Ariane...


10 janvier 2021

Les prévisions catastrophiques ne valent rien. D’autant que chaque fois, s’il y a catastrophe, elle n’est pas celle qu’on pouvait imaginer ni prévoir.


8 janvier 2021

Le présentateur, qui se croit intelligent, corrige avec autorité : « on dit un bail, des baux! ». La chroniqueuse était en train de parler des bails commerciaux, ce qui se fait de plus en plus, d’indiquer le pluriel par ajout du s et non par le recours à une autre forme, témoignant d’une logique contemporaine en vogue...

Dans les dangers à venir les « catastrophos » parlent de grande déstabilisation mentale (petite déstabilisation n’aurait aucun intérêt). Vrai qu’il y a une tendance à la faiblesse mentale à mesure que la sphère du mental s’accroit. Car dans notre monde présent l’espace mental s’est accru beaucoup et s’accroit à tendance forte, il y a donc des risques de faiblesse mentale...


7 janvier 2021

Une romancière de chez Gallimard est épouvantée par « notre période qu’elle trouve sèche d’un point de vue romanesque ». A voir qu’elle produise du romanesque moins sec pour une période qui bat les records en tout. Et qu’elle quitte son éditeur si c’est lui qui l’empêche d’en écrire.


6 janvier 2021

Je ne suis plus le même… je ne me sens plus le même que l’année dernière. Bien sûr l’humanité en a connu d’autres bousculements, pourtant je me sens changé, la pandémie du corona nous a tous changé.


2 janvier 2021

Des chroniqueur/euses qui déblatèrent pendant plusieurs heures sur les sujets d’actualités (‘’alors maintenant on va parler de…’’) sont parfois près du pire niveau des réseaux sociaux.

Par suite ils/elles s'étonnent qu'une majorité de français trouve que le gouvernement est top lent dans son programme de vaccinations. C'est ce qu'ils/elles ont martelé depuis des jours (et encore ce mercredi 6/1/21).


1er janvier 2021

Ce matin, au réveil j’ai revu différents 1er janvier de ma vie, et de mon enfance en particulier, ils n’étaient pas tous bons, ni tous mauvais. Je crois que j’avais particulièrement aimé le 1er janvier 2000…


29 décembre 2020

Ils disent, de plus en plus de violences, de plus en plus d’inégalités, ils le répètent et c’est comme si c’était vrai… Ils disent, de moins en moins de libertés, même si on en gagne aussi… Ils disent, un monde incertain, l’a toujours été, un monde imprévisible, l’a toujours été… Elle dit « Où que nous regardions, l’ombre gagne » (Belinda Cannone), ce qui est une belle phrase qui trompe, 2021 n’est ni 1941 ni 1914, pas davantage 1960 où les jeunes français allaient se battre en Algérie. Ils disent, un virus comme jamais, en fait comme jamais on l’a combattu… Elle dit, la crise sanitaire nous prépare « douloureusement à vivre autrement » (Claire Marin)... Allez savoir!


27 décembre 2020

Ne plus donner de dictée, comme disent les enseignants alors que ce n’est vraiment pas un cadeau. Ne plus faire de dictées, ne plus leur en faire faire, aux élèves. Non, leur apprendre une orthographe intelligente qu’ils n’auront pas de mal à comprendre ni à appliquer...


24 décembre 2020

La présidente de la commission européenne a fait une déclaration en français pour annoncer l’accord sur le Brexit. Un signal pour indiquer que désormais l’anglais perdra de son importance dans l’UE ?


20 décembre 2020

On peut légitimement penser à Molière et à ses médecins en écoutant sur les télés les bons professeur.es délivrer leurs explications souvent oiseuses sur la pandémie où l’on comprend que s’ils disposent de données que n‘a pas le bon peuple, ils ont les mêmes réflexions de coin de leur jardin.


17 décembre 2020

"La République garantit la préservation de la biodiversité, de l'environnement et lutte contre le dérèglement climatique". Telle est la question qui sera posée au referendum à venir.
Mais faut-il utiliser ce mot de dérèglement ? D’un côté il a l’avantage de pointer l’action de l’humain qui a déréglé le climat, de l’autre il ne s’éloigne pas assez d’une vision ordinaire du « temps qu’il fait » à travers des expressions du genre « y a plus de saison » qui datent de bien avant la révolution industrielle.
Faut-il alors parler de changement climatique, concept incertain, le temps étant toujours changeant, il peut neiger en mai ou caniculer en novembre.
Reste le réchauffement climatique qui rend compte de l’augmentation de la température moyenne sur terre de 1,28° depuis la révolution industrielle avec une accélération ces dernières années, les plus chaudes depuis le début des observations aux alentours de 1900 !


16 décembre 2020

Insensiblement nos modes d’être se modifient et se sont déjà modifiés et vont se modifier. Radicalement, notre approche du monde sera toute autre. Profondément, le monde sera méconnaissable et nous-mêmes à nous-mêmes. Quand on reproduira nos anciens rituels on les trouvera ridicules et abscons. Tandis que d’autres qui nous paraissaient barbares nous apparaîtront naturels. Du coup on pourrait bien découvrir de nouvelles libertés d’exister.


15 décembre 2020

Je me réjouis que des mots nouveaux se diffusent très vite contrant la réaction imbécile consistant à déplorer l’arrivée de ces mots nouveaux, voire à s’excuser de les utiliser ou à trouver qu’ils sont laids. Prendre conscience que rejeter les mots nouveaux, c’est appeler l’anglais à les inventer et propulser le français en phase de langue morte...


13 décembre 2020

Allons, disons-le, rien ne sera plus comme avant dès l’année prochaine. Rien ne l’est déjà plus depuis le printemp dernier. Tout notre ressenti a changé après l’été 2020 ou bien est en train de changer à l’approche de l'hiver. Insensiblement, sous effet du confinement et des geste-barrières, nos modes d’être se modifient et se sont déjà modifiés et vont se modifier. Radicalement, notre approche du monde sera toute autre. Profondément, le monde sera méconnaissable et nous-mêmes à nous-mêmes. Quand on reproduira nos anciens rituels on les trouvera ridicules et abscons. Tandis que d’autres qui nous paraissaient barbares nous apparaîtront naturels. Ainsi fait la nature d’absorber comme nature ce qui est artifice.

12 décembre 2020

Les réseaux sociaux accusés par les médias de diffuser les thèses complotistes, alors qu’eux ne se gênent pas de les promouvoir sur le principe ‘’plus c’est gros plus ça fait du buzz’’. Et qui sous prétexte de rendre compte du phénomène enquêtent et contre-enquêtent, portraitisent et storysent sur les plus grands complotistes, les plus influenceurs effondristes et autres brillants obscurantistes de plateau.
On voit guère ces mêmes médias donner des nouvelles de qui continue de propulser les Lumières, sur le principe infaillible « plus c’est minoritaire et moins ça fait de buzz ».


11 décembre 2020

Et pendant ce temp-là, l’Assemblée nationale defile de nouvelles lois : justice des mineurs, délai IVG, territoires zéro chômeur, restitutions de biens culturels, réforme de l’adoption, programmation de la recherche, organisation du CESE, protection violences conjugales…

10 décembre 2020

Il n’y a que les clichés qui passent. Les médias s’en tiennent à relier les clichés entre eux en guise d’info. Il faut un bon texte, bien écrit, ce qui veut dire plein de clichés. Et de bonne stories racontées avec vigueur et humour même pleines de contre-vérités...


8 décembre 2020

Selon un recensement du Muséum national d’histoire naturelle, la France accueillait en 2015 plus de 160 000 espèces, soit environ 2 % des espèces connues sur notre planète. Il s’agit de la plus grande biodiversité d’Europe (Le Monde)